Intégration des données de la base « Cachette de Karnak » dans le Projet Karnak / Implementation of the Karnak Cachette database in the Karnak online project

Karnak cachette

Cachette de Karnak

Entre 1903 et 1907 les fouilles menées par G. Legrain dans la cour du VIIe pylône de Karnak ont livré près de 800 statues et environ 17.000 statuettes et objets en bronze, ainsi que des stèles. La plupart des pièces ont rejoint les collections du Musée égyptien du Caire mais également d’autres musées de provinces et des musées internationaux, dispersant ainsi une extraordinaire documentation. Lancée en novembre 2009 sous la direction de Laurent Coulon (CNRS-HiSoMA), avec la collaboration d’Emmanuel Jambon, la base « Cachette de Karnak » (IFAO-MAE) a pour objectif l’inventaire exhaustif des monuments découverts par G. Legrain dans la cour du VIIe pylône de Karnak, chacun faisant l’objet d’une notice développée assortie de photographies et des données muséographiques, épigraphiques, prosopographiques et bibliographiques.

Plus récemment, en janvier 2013, a été lancé le projet « Karnak » dont la volonté est de livrer progressivement l’ensemble des données épigraphiques (hiéroglyphiques, hiératiques et démotiques), photographiques et bibliographiques des inscriptions des temples de Karnak.

Suite à la tenue d’un workshop CNRS-University of Oxford en janvier 2014, l’évidente complémentarité des deux projets pour la connaissance, l’étude et la valorisation des monuments de Karnak a conduit à un premier rapprochement des deux bases. Les données de la base « Cachette de Karnak » sont désormais accessibles via le projet « Karnak ». Les documents conservés dans les archives du CFEETK (photographies anciennes, estampages) complètent en retour les données de la base « Cachette de Karnak ».

L’avancement respectif des deux projets pourrait à l’avenir conduire à une interopérabilité accrue, rendant ainsi accessible l’ensemble de la documentation épigraphique issue des temples de Karnak.

Between 1903 and 1907 the excavations led by G. Legrain in the court of the seventh pylon of Karnak brought to light nearly 800 statues and statuettes, about 17,000 artefacts in bronze, and stelae. Most of them have joined the collections of the Egyptian Museum in Cairo but also other Egyptian and foreign museums, and thus led to the scattering of this extraordinary documentation. Launched in November 2009 under the leadership of Laurent Coulon (CNRS- HiSoMA), with the collaboration of Emmanuel Jambon, the Karnak Cachette database (IFAO-MEA) aims to propose an exhaustive inventory of monuments discovered by G. Legrain in the court of the seventh pylon of Karnak. For each one, are given photographs, museum data, epigraphical and prosopographical data and a bibliography.

More recently, in January 2013, the Karnak online project was launched. Its aim is to progressively deliver all epigraphic, photographic and bibliographical data regarding the inscriptions (hieroglyphic, hieratic and demotic) of Karnak temples.

During a CNRS-University of Oxford workshop held in January 2014, the obvious complementarity of the two projects for the knowledge, study and enhancement of monuments of Karnak led to the idea of a first link between the two databases. Thus, the access to the Karnak Cachette database is now possible through the Karnak online project. Some documents kept in the archives of CFEETK (old photographs, rubbings) complete the data from the Karnak Cachette database basis.

The ongoing work on the two projects could lead in the future to increase the interoperability, and thus making accessible all the data of the epigraphic documentation from the temples of Karnak.

http://www.cfeetk.cnrs.fr/karnak/?iu=3312

http://www.ifao.egnet.net/bases/cachette/

 



Citer ce billet
Sébastien Biston-Moulin (2014, 9 juin). Intégration des données de la base « Cachette de Karnak » dans le Projet Karnak / Implementation of the Karnak Cachette database in the Karnak online project. Karnak. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qlpy