Achèvement de la mise en ligne de la Chapelle-reposoir de Philippe Arrhidée / The Bark-shrine of Philip Arrhidaeus is now fully available online

http://sith.huma-num.fr/karnak/2610

Débuté en 2014, la mise en ligne des scènes et inscriptions de la chapelle-reposoir de Philippe Arrhidée est aujourd’hui achevée. L’ensemble des inscriptions hiéroglyphiques de ce monument avec translittération et bibliographie de référence, la documentation photographique ancienne ainsi qu’une nouvelle couverture photographique haute définition complète sont disponibles dans le projet Karnak.

Reposoir permanent de la barque divine, il occupe le même emplacement que la chapelle-reposoir de Thoutmosis III, insérée dans le complexe du « Palais de Maât » construit sous le règne d’Hatchepsout. Longtemps considérée comme une copie fidèle de l’édifice de Thoutmosis III, la chapelle-reposoir de Philippe Arrhidée, bien qu’étant largement inspirée par la construction thoutmoside, présente des spécificités notables.

Begun in 2014, the online publication of the scenes and inscriptions of the Chapel of Philip Arrhidaeus is now complete. All hieroglyphic inscriptions of this monument with transliteration and bibliography, old photographic documentation as well as a new complete high definition photographic survey are available in the Karnak project.

As a permanent repository for the divine bark, it is located in the same place as the chapel of Thutmosis III, which was inserted into the complex of the “Palace of Maât” built during the reign of Hatshepsut. Long considered as a faithful copy of the Thutmosis III building, Philip Arrhidaeus’s chapel, although largely inspired by the Thutmoside construction, has some remarkable features.



Citer ce billet
Sébastien Biston-Moulin (2019, 28 janvier). Achèvement de la mise en ligne de la Chapelle-reposoir de Philippe Arrhidée / The Bark-shrine of Philip Arrhidaeus is now fully available online. Karnak. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qlqa